Conjonctions + subjonctif

Conjonctions + subjonctif

■ Condition + subjonctif

► Les conjonctions à condition que, à moins que, pourvu que, pour peu que et sans
que
expriment la condition.

• À condition que, pourvu que expriment une condition obligatoire (il faut absolument que).
Je veux bien te prêter ma voiture mais à condition que tu me la rendes demain.
• Pourvu que
exprime une condition nécessaire (il est nécessaire que), moins impérative qu’avec à condition que.
Je te prête ma voiture pourvu que tu me promettes de conduire prudemment.
Pourvu que… ! n’exprime pas la condition, mais l’espoir ou la crainte.
Pourvu qu’il fasse beau ! Pourvu qu’il ne pleuve pas !
• Pour peu que exprime une condition suffisante (il suffit que).
Pour peu que son amie ait cinq minutes de retard, il commence à s’impatienter.
À moins que a le sens de sauf si, excepté si (et est souvent suivi d’un ne explétif).
Nous dînerons en terrasse à moins qu ‘il ne pleuve.
Sans que
peut remplacer si + négation (et peut être suivi d’un ne explétif).
Jean n’utiliserait pas l’ordinateur d’Éva sans qu’elle soit d’accord (si elle n’était pas
d’accord).
► Si les verbes ont le même sujet (ou si le sujet de la principale est impersonnel),
à condition que, à moins que et sans que + subjonctif deviennent à condition de, à moins
de, sans
+ infinitif.
Nous pouvons encore arriver à temps au concert à condition de partir maintenant.

moins de réserver une semaine à l’avance, il est impossible d’avoir une place dans ce restaurant.

Jean n’utilisera pas l’ordinateur d’Éva sans lui demander son accord.
! Sans + infinitif devient souvent sans + nom : sans son accord. À moins que + subjonctif peut se transformer en à moins de + nom : à moins d’un miracle, à moins d’un
désistement (à moins qu’il n’y ait un miracle
/ un désistement). La transformation n’est
pas possible avec à condition de.
Deux autres conjonctions suivies du subjonctif peuvent exprimer la condition : pour autant que et si tant est que (elles ajoutent une idée de doute) : Nous dînerons sur la terrasse sitant est que /pour autant que le temps le permette.

La condition et l’hypothèse

■ Hypothèse + subjonctif

► Les conjonctions à supposer que, en supposant que, en admettant que expriment
l ’hypothèse.
À supposer que je sois d’accord et que je te prête ma voiture, est-ce que tu seras prudent ?
En admettant que tes parents soient d’accord pour que tu fasses une fête chez toi, combien d’amis penses-tu inviter ?
► La conjonction que en début de phrase peut exprimer l’hypothèse. Les deux propositions sont souvent reliées par et.
je veux bien te laisser ma voiture. Mais qu’un accident arrive et (si un accident arrivait,)
je me sentirais responsable.

Le verbe peut suivre la conjonction que : Qu’arrive un accident et je me sentirais responsable. En français recherché, que peut être supprimé : Survienne un accident et je me sentirais responsable.

Que …ou que : ces conjonctions expriment l’hypothèse et parfois la concession.

Qu’il parle espagnol ou q u ‘il parle anglais, Jean-jacques a un accent français très fort.
qu’il y ait une grève des transports ou que sa voiture soit en panne, Henri arrive toujours
ponctuellement au travail
(hypothèse + concession : même s’il y a une grève et même si savoiture est en panne).
Si les deux verbes sont identiques, il est possible de simplifier la phrase.
Sébastien aime toutes les filles, qu’elles soient blondes ou (qu’elles soient) brunes.
Selon que …ou que exprime l’hypothèse et l’opposition.
Le prix de la chambre double varie selon que vous soyez seul ou (que vous soyez) en couple.
▲ Le subjonctif et l’indicatif sont possibles après selon que (le subjonctif s’entend
plus à l’oral et en français familier) : selon que vous êtes seul ou (que vous êtes) en
couple.

La condition et l’hypothèse au conditionnel

■ Conjonctions + conditionnel

Au cas où, dans le cas où, pour le cas où (plus recherché), dans l’hypothèse où. Ces locutions expriment l’hypothèse.
Au cas où tu aurais des problèmes, téléphone-moi.
Dans le cas où vous seriez absent, laissez les clés chez la gardienne.
Dans l’hypothèse où la société devrait se délocaliser, accepteriez-vous un travail à
l’étranger ?
La reprise de ces locutions peut s’effectuer par où + conditionnel ou que + subjonctif.
Au cas où tu viendrais à Paris et tu aurais besoin d’un guide, appelle-moi.
Dans le cas où tu ne saurais pas où loger et que tu ne puisses pas te payer l ’hôtel, tu peux
habiter chez moi.

– Les relations logiques

La condition et l’hypothèse

• Il est possible d’utiliser, à la place de ces conjonctions, les prépositions en cas de et
dans l’hypothèse de.
En cas de problèmes, je te téléphonerai.
Dans l’hypothèse d ’une délocalisation de la société, je n’irais pas à l ’étranger.


Quand, quand bien même expriment l’hypothèse mais aussi la concession. Les deux verbes de la phrase sont au conditionnel (présent ou passé).
Quand tu me le demanderais à genoux (même si tu me le demandais à genoux),
je n’accepterais jamais que tu te serves de mon ordinateur.
Quand bien même tu n’en aurais pas eu envie, tu aurais pu m’accompagner pour me faire
plaisir.

■ Conditionnel sans conjonction

► En français oral, l’hypothèse ou la condition introduite par si (+ imparfait ou plus que-parfait) peut être remplacée par le conditionnel (présent ou passé). Les deux propositions peuvent être reliées par que.
je lui demanderais de m’aider qu’il refuserait,
(si je lui demandais de m’aider, il refuserait)
Je ne t’aurais pas téléphoné (si je ne t’avais pas téléphoné), tu n’aurais jamais cherché
à me revoir.

► Cette construction est aussi possible en français littéraire avec inversion du pronom
sujet. Le conditionnel passé peut être remplacé par un conditionnel passé deuxième
forme.
Seriez-vous l’homme le plus riche du monde que je ne vous épouserais point.
Seriez-vous arrivé plus tôt
(Fussiez-vous arrivé plus tôt), vous auriez pu (eussiez pu) faire
la connaissance de Madame de Morlay.

Participe + conditionnel

► Le participe présent et le gérondif peuvent exprimer la condition ou l’hypothèse. Le verbe de la phrase doit être au conditionnel (présent ou passé).
Partant plus tôt (si j’étais parti plus tôt), j’aurais pu arriver à l’heure.
En travaillant un peu plus (s’il travaillait un peu plus), Simon réussirait ses études.
► Le participe passé peut aussi exprimer la condition ou l’hypothèse. Le verbe de la
principale doit être au conditionnel (présent ou passé).
Privées d’eau (si elles étaient privées d’eau), ces fleurs se faneraient vite.
Arrivé plus tôt (si tu étais arrivé plus tôt), tu serais tombé sur ton ex.

Leave a Reply