LA CONSÉQUENCE

SPEAK FRENCH is the place where you can learn how to speak french in short time. Speak French makes you learn french as well as translate from french to english. and Speak french offers you many post concerning Speak French grammar…

LA CONSÉQUENCE

  • Je pense donc je suis. (Descartes)
  • La conséquence est l’inverse de la cause :
  • Dès le début du film, j’a i pensé que le majordome était le coupable.
  • J’avais raison car le majordome était le coupable, (cause)
  • Le majordome était bien le coupable, donc j’avais raison, (conséquence)

1. Les locutions de conséquence

■ Adverbes et conjonctions de coordination

► Donc exprime normalement la conséquence, la conclusion d’un raisonnement.

  • Vous n’avez pas d’assurance, vous ne pouvez donc pas être remboursé.
  • Il n’y avait que toi dans la pièce. C’est donc toi qui as cassé le vase.

• Donc peut aussi exprimer l’étonnement, la surprise, la demande pressante.

  • Lucie divorcerait ? Allons donc ! (étonnement)
  • Dépêche-toi donc ! Tais-toi donc ! (demande pressante).
  • Dites donc, vous, qu’est-ce que vous faites ?

• En français oral, placé en fin de proposition, donc peut indiquer le temps (alors, à ce moment-là).

  • J’étais au café. Je buvais une bière, donc, et voilà Hector qui arrive. Je lui dis bonjour, donc, et il commence à me raconter ses problèmes.

► Alors, dès lors peuvent indiquer la conséquence mais aussi le temps.

  • Petra n’avait pas assez d’argent pour prendre un taxi, alors elle a pris le bus. (conséquence) 
  • Renée est sortie de chez elle et alors il a commencé à pleuvoir, (temps : à ce moment-là)
  • Il n’aime pas le riz. Dès lors, il ne va jamais dans les restaurants chinois, (conséquence) 
  • Elle a changé de travail, dès lors elle est plus heureuse, (temps : à partir de ce moment-là)

Alors que peut exprimer la concession l’opposition ou le temps et dès lors que exprime la cause.

► Par conséquent, en conséquence expriment la conséquence.
  • Votre professeur, monsieur Garnier est souffrant. Par conséquent l’examen est reporté à la semaine prochaine.
► C’est pourquoi, voilà pourquoi, c’est pour cette raison que, c’est la raison pour
  • laquelle, c’est pour ça que (français familier) expriment l’explication de la consé­quence.
  • Emilie a oublié ses clés chez une amie, c’est pourquoi elle ne peut pas rentrer chez elle.
► Aussi et ainsi expriment la conséquence lorsqu’ils sont placés en début de phrase. 
Il faut inverser le pronom sujet en français écrit (règle obligatoire avec aussi, facultative avec ainsi).
  • Julie avait bien préparé son exposé. Aussi (Ainsi) a-t-elle eu une bonne note / Ainsi elle a eu une bonne note.

Ainsi peut se trouver derrière le verbe et garder le sens de conséquence (de cette manière) : Lucie a ainsi eu une bonne note. Mais lorsque aussi suit le verbe, il a le sens de également : Pour son travail, Thierry a eu 18/20. Lucie a aussi eu une bonne note.

►Du coup (français familier) exprime une conséquence plus ou moins inattendue. 
  • Antonio est venu en France pour étudier le français. À l’école de langue, il a rencontré une étudiante allemande. Du coup, il a fait plus de progrès en allemand qu’en français.
► D’où, de là sont suivis d’un nom et non d’une proposition.
  • Il a été pris dans un embouteillage, d’où son retard.
✓ Lorsque la conséquence est évidente, la coordination n’est pas nécessaire, la 
ponctuation suffit (deux points, virgule, point-virgule…) : Elle est arrivé en retard :
elle n’a pas trouvé de place.

Conjonctions + indicatif

• Si bien que exprime une simple conséquence.

  • Luc a fait des économies pendant toute une année, si bien qu ‘il a pu s’offrir un voyage à Bali

• De (telle) sorte que, de (telle) façon que, de (telle) manière que indiquent que la conséquence n’est pas due au hasard, mais qu’elle a été préparée et voulue.

  • Éric a prévenu qu’il faisait une fête une semaine en avance, de (telle) sorte que tous ses amis ont pu venir.

Si ces conjonctions sont suivies du subjonctif, elles expriment le but : Il a prévenu ses amis de (telle) façon qu’ils puissent tous venir (but : il veut que ses amis puissent venir). Si les verbes ont le même sujet, l’in fin itif remplace le subjonctif (but) : Fabien s’est couché tôt de sorte d’être en forme le lendemain. Mais l’indicatif (conséquence) ne se transforme pas en infin itif : Fabien s’est couché tôt de sorte qu’il était en forme le lendemain (conséquence).

Leave a Reply