La progression dans la comparaison

■ La progression dans la comparaison

• De plus en plus, de moins en moins + adjectif ou adverbe
Depuis quelques années, l’été arrive de plus en plus tôt. – Peut-être, mais les étés sont
de moins en moins chauds.

De mieux en mieux, de pire en pire (de plus en plus mauvais), de pis en pis (de plus en plus mal) mais de plus en plus bon : Ce restaurant s’améliore continuellement, il est de plus en plus bon.

• Verbe + de plus en plus, de moins en moins
Anne sort avec ses amies de plus en plus, ses parents la voient de moins en moins.
De plus en plus de, de moins en moins de + nom
Stéphane a de plus en plus de travail et de moins en moins de temps pour sortir.
Il est possible de transformer de plus en plus et de moins en moins en toujours plus/ moins, chaque fois plus / moins.
Le professeur nous donne chaque fois plus de devoirs à faire. Nous travaillons toujours
plus.
Plus … plus
/ moins, moins … moins / plus indiquent une progression parallèle.
Plus il boit, plus il a soif. Plus il a soif, plus il boit.
Moins elle fait attention, plus elle fait de fautes.

Si dans une préposition introduite par plus, il y a bien ou bon, il est possible d’avoir mieux ou meilleur : Moins je le vois, mieux je me porte (et non : plus je me porte bien).

On va garder le cassoulet pour demain. Plus c’est réchauffé, meilleur c’est (plus c’est bon est possible).
Autant… autant exprime la comparaison et l’opposition.
Autant mon beau-père est sympathique, autant ma belle-mère est désagréable.
D’autant plus que, d’autant moins que renforcent une cause.
je refuse de lui prêter de l’argent, d’autant plus que je sais qu’il ne paye jamais ses dettes.
J’ai d’autant moins envie de lui prêter de l’argent que je sais qu’il ne paye jamais ses dettes.

Leave a Reply