LA PROPOSITION RELATIVE

LA PROPOSITION RELATIVE

Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas.

Les pronoms relatifs

■ Les pronoms relatifs simples

► Les pronoms relatifs simples indiquent la fonction :

  • qui (sujet)
  • que (complément d’objet direct)
  • dont (complément de nom, d’adjectif, de verbe),
  • où (complément de lieu ou de temps).

  • Michelle, ma belle, sont deux mots qui vont très bien ensemble.
  • Le film que François a vu n’était pas très intéressant.
  • J’ai acheté un nouvel ordinateur dont je suis très content.
  • L’université où Hervé va faire ses études a une excellente réputation.

À l’écrit, une virgule peut préciser le sens : Ma sœur, qui a quatre enfants, vient d’acheter une Renault Espace, (j’ai une sœur, elle a quatre enfants) Ma sœur qui a quatre enfants vient d’acheter une Renault Espace, (j’ai deux ou plusieurs sœurs, celle qui a quatre enfants vient de s’acheter une voiture)

II existe encore un pronom relatif précédé d’une préposition : le pronom relatif quoi. Il remplace un pronom neutre : ce, ça, cela, quelque chose…

Je ne comprends pas de quoi tu parles, (tu parles de quelque chose que je ne comprends pas)

► Lorsque le verbe de la principale est un verbe de perception, le pronom relatif sujet peut remplacer un pronom personnel complément d’objet direct.

Je vois Solange, elle arrive. Je la vois qui arrive.

J’entends les enfants, ils se disputent. Je les entends qui se disputent.

► Avec les autres verbes, il n’est pas possible d’avoir une proposition relative lorsque le COD de la principale est un pronom.

  • Je n’aime pas ces enfants, ils se disputent toujours.
  •  Je n’aime pas ces enfants qui se disputent toujours.
  • Je ne les aime pas, ils se disputent toujours, (pas de transformation relative possible)
  • Mais si le pronom COD est en, une proposition relative est parfois possible.
  • Je connais des enfants qui se disputent toujours.
  • J’en connais qui se disputent toujours.

✓ Le pronom relatif remplace généralement un nom ou un pronom dans le cas de mise en relief.

C’est cette dame qui voulait vous parler.
C’est vous qui m’avez téléphoné ?

► Avec des verbes de perception, la proposition relative peut se transformer en proposition infinitive, que le COD soit un nom ou un pronom.

Je vois Solange arriver / je la vois arriver. J’entends les enfants se disputer / je les entends se disputer.

► Si l’infinitif a un complément, la proposition relative peut aussi être remplacée par un participe présent (verbes de perception ou autres).

Pierre a rencontré Lydie qui faisait des courses. Il a rencontré Lydie faisant des courses.

Pierre a vu Lydie qui sortait du supermarché.
Pierre a vu Lydie sortant du super-marché.

■ Les pronoms relatifs composés

► Les pronoms relatifs composés sont lequel, laquelle, lesquels, lesquelles. Ils suivent une préposition (attention à la contraction avec les prépositions à et de, ).

L’ordinateur avec lequel Julien travaille est très performant.

Fais attention à la chaise sur laquelle tu es assis. Elle est fragile.

► Les pronoms composés peuvent être remplacés par les pronoms simples qui et où.

• Qui est fréquemment utilisé si le nom qu’il remplace est une personne.

L’épicier chez qui (chez lequel) je vais faire des courses est corse.

• Où peut être employé après une préposition de lieu (de, par).

Le chemin par où (par lequel) nous sommes arrivés était pittoresque.

Pronom + pronom relatif

► Le pronom relatif (simple ou composé) peut être précédé d’un pronom démonstratif (celui, celle, ceux, celles, Les pronoms démonstratifs).

Anne a hésité entre plusieurs guitares.
Finalement, celle qu’elle a achetée est une guitare acoustique.

Léo a plusieurs collègues. Il aime beaucoup ceux avec lesquels (qui) il est sorti hier soir.

► Le nom que le pronom démonstratif remplace doit être précédé d’un article défini.

Il doit aussi se trouver dans la phrase précédente.

Sophie aime beaucoup les fleurs. Les fleurs qu’elle préfère sont les roses. — Celles qu’elle préfère sont les roses.

Quelquefois, le pronom démonstratif disparaît. Dans ce cas, le pronom relatif qui peut signifier celui (la personne) qui ou celui (la personne) que : Il y a plusieurs candidats. Engagez qui (celui qui) vous semble être le plus compétent.

Engagez qui (la personne que) vous voulez.

 

Cette construction se trouve souvent dans des proverbes. Qui signifie celui (celle) qui : Qui aime bien châtie bien. Qui veut voyager loin ménage sa monture. Qui vivra verra.
Rira bien qui rira le dernier…

► Les pronoms relatifs simples qui, que, dont peuvent remplacer une phrase ou un pronom neutre comme ce, ça, cela. Ils sont alors précédés du pronom ce.

Jocelyne a réussi l’examen, ce qui réjouit ses amis, (cela réjouit ses amis)

Les parents du petit Ben ont promis de l’emmener au cirque, ce q u ’il attend avec impatience. (il attend cela avec impatience)
Norman a eu le premier prix de gymnastique, ce dont il est très fier, (il est très fier de cela)

► Après les prépositions, le relatif devient quoi : ce à quoi, ce par quoi, ce pour quoi, ce vers quoi, ce contre quoi, etc.

Il y a eu une grève surprise aujourd’hui, ce à quoi personne ne s’attendait, (personne ne s’attendait à cela)

Avec certaines prépositions, le pronom ce est supprimé : après quoi, moyennant quoi, sans quoi, particulièrement si la préposition se compose de deux mots ou plus : en vertu de quoi, faute de quoi, grâce à quoi, etc. Dépêche-toi, sans quoi on va rater le train.

Leave a Reply