LE MASCULIN OU FÉMININ DES NOMS

un garçon, une fille, un train, une ville, une question
Tous les noms français, qu’ils représentent une personne, une chose ou une idée abstraite, ont un genre, masculin ou féminin.
■ Masculin ou féminin ?

 !!!!!!!!!!!!!
► Le genre des noms de la catégorie animée correspond généralement au sexe.
un garçon / une fille – un homme / une femme
Exceptions : peuvent être des hommes ou des femmes : la sentinelle, la victime, le témoin, etc., et peuvent être mâles ou femelles de nombreux animaux: la souris, la girafe, la mouche, le moustique, etc.

► Pour les noms de la catégorie non animée, la distinction entre le masculin et le féminin ne suit aucune logique. Rien n’explique pourquoi une table, une voiture, une idéesont du genre féminin et pourquoi un tapis, un livre, un problème, etc., sont du genre masculin.

 ——
► En règle générale, les noms féminins se finissent par la lettre -e. une lampe, une fille, une promesse, etc.

 ——
► Cette règle a beaucoup d’exceptions.
• Des noms masculins sont en –e : un livre, un homme, un problème, etc.
• Des noms féminins ne prennent pas de –e : une maison, une souris, une passion, etc.

 —–
► Grâce à leur suffixe (les dernières lettres du mot), on peut reconnaître le genre de certains noms qui ne suivent pas la règle générale des noms féminins en -e. Le tableau ci-dessous donne une liste de noms masculins qui se terminent par –e . (le problème) et une liste de noms féminins qui ne se terminent pas par -e (la nation).
———
SONT MASCULINS LES NOMS EN :
aire : l’annuaire, le commentaire, le dictionnaire, l’exemplaire, le formulaire, le vestiaire, etc.
Exceptions les plus fréquentes : l’affaire, l’aire, la chaire, la grammaire, la molaire, la paire, la praire, l’urticaire, etc.
âge : l’avantage, le bagage, le chauffage, le courage, le fromage, le langage, le lavage, etc.
Exceptions les plus fréquentes : la cage, l’image, la nage, la page, la plage, la rage.
ège : le collège, le cortège, le manège, le piège, le privilège, le sacrilège, le siège, etc.
ème : le barème, le diadème, l’emblème, le poème, le problème, le système, le thème, le théorème, etc.
isme : l’alpinisme, le fanatisme, le féminisme, le mécanisme, le modernisme, le naturisme, le socialisme, etc.
-ice : le bénéfice, le dentifrice, le délice, l’exercice, l’office, le préjudice, le sacrifice, le vice, etc.
Exceptions les plus fréquentes : l’avarice, la cicatrice, l’épice, la justice, la nourrice, la police, etc.
-phone : l’interphone, le dictaphone, le magnétophone, le microphone, le saxophone, le téléphone, etc.
-scope : le caméscope, l’horoscope, le kaléidoscope, le microscope, le stéthoscope, le télescope, etc.

—–

NOTE BIEN: et beaucoup d’autres noms : l’acte, l’arbre, le code, le crime, le drame, l’espace, le groupe, le modèle, le pétrole, le programme, le siècle, le sucre, le texte, le verbe, le vote, etc.

 ——————– 

Sont féminins les noms en :
sion/ssion : la conclusion, la division, l’émission, la fusion, la mission, la passion, la permission, etc.
tion : l’action, l’addition, la citation, la compétition, la distinction, la formation, la notion, etc.
té : l’actualité, la beauté, la charité, la curiosité, la facilité, la légalité, la mobilité, la santé, etc.
-son/sson/çon : la boisson, la chanson, la conjugaison, la façon, la leçon, la maison, la prison, la saison, la trahison, etc.
Exceptions les plus fréquentes : le buisson, le chausson, le frisson, le hérisson, le maçon, le nourrisson, l’ourson, le poison, le poisson, le saucisson, etc.
eur/œur : Les noms en eur/œur sont généralement masculin mais il existe beaucoup de noms féminins en : Les plus fréquents : la blancheur, la couleur, l’erreur, la fleur, la fraîcheur, la grandeur, la grosseur, la hauteur, l’horreur, l’humeur, la largeur, la maigreur, la minceur, l’odeur, la peur, la rougeur, la rumeur, la saveur, la sœur, la splendeur, la terreur, la tumeur, la vapeur, la vigueur, etc.


—————-

■ Le féminin des noms
La plupart des noms féminins sont construits en ajoutant un -e au nom masculin. Il y a cependant des règles particulières pour former le féminin des noms.
 —
► Règle générale
un ami une amie
un client – une cliente
un Français
une Française
A La prononciation ne change pas si le nom se termine par une voyelle (un ami/un amie) ou par -l (un principal/une principale). Mais le -e entraîne la prononciation de la consonne finale (un client/une cliente) ; le son nasal disparaît au féminin et l’on prononce la consonne finale (un Américain/une Américaine).


► Cas particuliers
• Terminaisons fréquentes :
• Certains noms féminins sont des mots totalement différents de leur masculin.
un homme —►une femme
un garçon
-> une fille
un frère
-* une sœur
un père
-* une mère
un oncle —>une tante
un roi
-* une reine
un coq
-* une poule
un cheval
-•> une jument
• Certains mots ont seulement le même radical.
un héros -* une héroïne
un neveu -* une nièce
un duc
 une duchesse
• Certains noms n’ont pas de masculin.
une victime, une personne, etc.
La victime était un homme d’une trentaine d’année.
Certains noms n’ont pas de féminin
– Dans cette catégorie se trouvent de nombreux noms de professions autrefois exercées uniquement par des hommes.

un médecin, un professeur, un écrivain
Certains de ces noms ont aujourd’hui tendance à se féminiser par l’ajout d’un -e :
un auteur ou une auteure, un professeur ou une professeure, etc.
– Dans une autre catégorie : un témoin, un malfaiteur (Mais : un bienfaiteur/une bienfaitrice !), etc.
Le témoin est une femme qui a vu la scène de sa fenêtre du 1er étage.
• Certains noms existent au masculin et au féminin et ont des sens différents ; ce sont des homonymes.
un livre (que l’on lit) et une livre (500 grammes)
un poste (un emploi) et une poste (un bureau de poste)
un tour (une promenade ou une visite) et une tour (la tour Eiffel)


► Les noms géographiques.
• Les noms de pays et de régions se terminant par -e (ce sont les plus courants) sont en majorité féminins : la Belgique, la Chine, la Bretagne, etc.
• Les continents sont féminins : l’Amérique, l’Europe, l’Asie, l’Afrique et l’Océanie.
• Les villes sont considérées du genre féminin quand elles se terminent par -e.
Lille est belle. / Paris est beau. (Mais : Paris est une belle ville).

Leave a Reply