Le Prénom, Film bavardé En quelque lignes

Je viens de vous raconter l’histoire d’un film amusant français de quatre personnages très bavardés. L’histoire se déroule notamment à l’appartement de Professeur. Il s’agit de deux couples et un ami suisse. Elizabeth garroud Larcher, la rêveuse, est professeur de français au collège Paul-Valéry de Vincennes, trésorière de club de théâtre, responsable de spectacle de fin d’année. Elle est aussi un membre active de la FSU(Fédération syndicale unitaire). Autant qu’elle était une enseignante qui aime à minimiser les nombre d’échec scolaire, elle n’arrive pas à balancer entre son rôle comme une activiste et son aspect femelle quant on parle de la féminité. Elizabeth est concerné par l’avenir de service public. En revanche, Pierre Garroud, son mari, est une professeur de littérature à la Sorbonne aussi spécialiste de la renaissance. Il provoque toujours sa passion dévastateur au style de vie classique. Et par contre à sa femme, Pière est un homme fière de son style d’habillement. Ils font un couple adorable où l’un complète l’autre. Ils ont deux enfant Apollin et Mirtil. La fille a une admiration à son père en lecture des livres. Le garçon aime se déguiser et cassé toutes autour de lui à la maison. Ses parents consultaient régulièrement un psychiatre mais en vain. La mère de Vincent et Elisabeth, Française Larchet, une femme veuve aime bien coudre des jolis tricots et des décorations pour les fournitures bien aussi que cultiver son jardin et arroser ses légumes. Elle vit à la Bastide (ville) au cœur des alpins ou il a trouvé sa bonheur. De l’autre part, Claude Gatignoul un homme de goût est le premier trombone de l’orchestre philharmonique de radio France. Claude se ressemble par hasard au moins à les yeux de ses amis comme un homosexuel. En fait, Claude subit tout le groupe sifflant qu’est l’amant de François veuve de Henri Larcher depuis 2005. Claude et Elisabeth sont des amis intimes depuis l’enfance a un cours de danse. L’autre enfant de Françoise, Vincent Larchet, travaille comme agent immobilier. Il idolâtre son boulot aussi que son amour au sport; golf, natation et tunis. Il est un ami d’enfance avec Claude  et d’adolescence avec Pière. Vincent est mari de Anna caravatti dequelle il aura un bébé, fille ou fils!

Lorsque tous sont sur table sauf bien-sûr la marié Anna, un enceinte femme qui fume et arrive toujours tard, Vincent veut plaisanter alors il a eu les résultat de Radiologue sur le des de son petit bébé. Vincent a lancé le jeu de Prénom avec Elisabeth, Pierre et Claude. Puis il a deviné que le prénom sera “Adolphe” en référant à Hitler le fureur. C’était l’élément déclencheur de l’intrigue dont Pierre deviendra fou d’écouter un tel Prénom prononcé. Portant, Pierre n’a pas baissé les bras que l’argumentation ne cesse pas toute la nuit au dernier point de sincérité.

De-là les scènes de film discuté une donnée conventionnelle chez l’homme qui ne peut jamais d’être détaché d’elle que se soit les changements que on arrive par le temps. Alors que après 73ans le prénom Adolphe a la même influence au cœur de français généralement a partir d’entendre le prénom de (Fureur qui a tué la moitie de l’Europe) – rubrique de Pierre. Portant Vincent de sa caractère impulsif qui se jette involontairement à arrivé de réveiller ce qui est caché au cerveau de Professeur universitaire à Sorbonne. C’est-à-dire, il a éveillé la mémoire d’un homme ordinaire de la société française avec patriotisme, sens d’appartenance, dégoût envers l’animalerie nazis. 

Le Prénom, Film bavardé


Au bout de ces disputes, et avec le temps le point de vue de chacun vers l’autre terminera par être connu,  au bon moment de comédie “noire”; Elisabeth est Babo, Pierre est Radin et pingre, Vincent est l’egoist, Claude est La Prune ( homosexuel). Ces qualités présentent le paradoxe dans les personnages autant que chaque insiste de cacher la figure de la lune quand elle est bien transparent. Pierre se cache derrière les livres. Il prétend à être engagé à un temps classique même il n’a pas de télévision au salon, par contre Vincent déclare toujours le leadership, épanouissement au il est fragile et triste. La soirée terminera par conflit entre Claude et Vincent lors qu’il a su que Claude est l’amant de sa mère. Ensuite tout ira chez lui fâché de lui-même avant les autre…


Le prénom sort en 2012 par son réalisateur Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte avec la participation des Acteurs principaux respectivement; Patrick Bruel, Valérie Benguigui, Charles Berling, Guillaume de Tonquédec, Judith El Zein et Françoise Fabian. 

Leave a Reply