Le théâtre spectacle chez Jean Genet

SPEAK FRENCH is the place where you can learn how to speak french in short time. Speak French makes you learn french as well as translate from french to english. and Speak french offers you many post concerning Speak French grammar…

            Le théâtre spectacle est une scène où il y a la présentation d’un problème, de sa résolution devant un spectateur appelé à être critique. Ainsi, Jean Genet à travers ce spectacle délaisse la réalité quotidienne pour installer son théâtre dans le rêve et le simulacre.
            J. Genet nous dit « Le théâtre doit échapper à l’ère chrétien et à l’ère historique : faire éclater les conventions historiques nécessitent pour la vie sociale du coup il faut sauter aussi les conventions sociales (…) au profit d’une libération vertigineuse »
            De quoi est faite cette liberté vertigineuse ?
            Elle est faite d’événements dont on se nourrit mais surtout dont nous avons ressenti les brûlures.
            Pour J. Genet, les représentations théâtrales ne constituent en fait qu’un prolongement des répétitions. Ainsi, il rompt avec le théâtre occidental.
            Donc, le théâtre de Jean Genet est interaction entre une aspiration rituelle et le fonctionnement du jeu.
            Théâtre = transe – danse – sortie du monde
            Qu’est-ce qu’un tableau ?
            Le découpage en tableaux est une invention du XVIIIème siècle.
            Définition de Diderot : « Un tableau bien composé est un tout refermé sous un point de vue où les parties ont cour à un même but et forment par leur correspondances mutuelles un ensemble aussi réel que celui des membres dans un corps »
            On peut avoir plusieurs tableaux dans une pièce et chaque tableau est une unité. Chez Jean Genet, le tableau est une unité autonome, c’est une petite pièce dans la pièce et qui fait qu’on peut jouer chaque tableau tout seul.
            Ce qui fait l’unité de la pièce c’est la disparité qui fait agir les personnages. Chaque espace traduit une action précise qui est réduite à l’interaction entre l’apparence et la réalité.
            Jean Genet nous présente une image de la réalité et non pas de la réalité, il casse l’illusion. Il utilise la convention théâtrale pour nous montrer non pas la vie mais la reproduction de la vie dans la mesure où la vie et le théâtre ne sont jamais confondus.
            Cet impératif fonde le théâtre de Jean Genet qui se joue de l’illusion dramatique. C’est ainsi que J. Genet refuse l’identification, il empêche la participation, l’implication du spectateur pour que le spectateur garde un esprit critique et une intelligence.
            L’univers de J. Genet est un univers irréel, divin, sacré, clos, car l’espace de son jeu est un espace séparé du temps et de l’espace de la vie quotidienne. On est entre la cérémonie et le jeu.
C’est également une parenthèse dans le dédoublement de la vie quotidienne.
            Théâtre = mysticisme – rituel profane – mystère athée
            L’espace du théâtre de Jean Genet échappe aux conventions et aux nécessités du temps pour accueillir dans le jeu des hommes qui puissent projeter dans les représentations de théâtre leurs fantasmes et leurs désir et de libérer des principes de la réalité.
            Jean Genet « Si nous opposons la vie à la scène, c’est que la scène est un lieu voisin de la mort où toutes les libertés sont possibles »
Profane / sacré / ailleurs
            Autres citation « L’homme, la femme, l’attitude de la parole qui dans la vie apparait abjection doivent émerveiller toujours, étonner par leur élégance et leur force évidentes ».

Leave a Reply